Activité Physique et

Maternité

Bon, on ne va pas tourner autour du pot (en plus c'est écrit dans le titre!).

L'idée ici, c'est que vous, futures mamans (et votre entourage), compreniez l'importance et l'impact de l'activité physique sur votre grossesse et après.

Activité Physique, Késako ?

On la définit: comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques, entraînant une dépense d’énergie supérieure à celle du métabolisme de repos. (Ex: repasser, jardiner, marcher.... Vs dormir, lire, écrire, tricoter....) C'est en partie une question d'intensité.

L'activité physique n'est donc pas du sport, mais le sport est une activité physique.

Et si, on aborde ce thème, ce n'est pas parce qu'on est des torsionnaires qui voulons faire bouger tout le monde, coûte que coûte, mais plutôt parce que nous voulons votre bien-être, avec une grossesse épanouie et sans complication.

Pourquoi de l'Activité Physique pendant la grossesse?

La maternité est une période transitoire ou le corps de la femme ( certes, prévu pour cela) va connaître de grands changements. Production d'hormone qui fait perdre en tonicité, qui perturbe le sommeil..... Augmentation du rythme cardiaque ou encore du métabolisme de base..... On en passe....

En restant actives, les futures mamans se prémunissent ainsi du phénomène de déconditionnement, se font du bien à l'esprit et s'éloignent de certaines complications pré, post et néonatales (Diabète gestationnel, Hypertension, Lombalgies, surpoids du foetus....)

Et après....?

Vient l'accouchement, un effort sans précédent, plus qu'intense, sur tous les plans.

N'ayons pas peur des mots, un énorme effort physique!!

C'est donc tout naturellement qu'il faut préparer le corps à cet effort.

Avez-vous déja vu un marathonien se lancer sans s'être préparé?? NON, alors vous ça sera pareil.

Enceinte, sans complication, que puis-je faire?

Premier réflexe, il faut aborder cette question avec les professionnels qui suivent votre grossesse, afin de vous assurer qu'il n'y ait pas de contre-indications.

  1. Pour rester active, vous pouvez maintenir vos activités (si vous en aviez) à condition qu'elles n'occasionnent ni chutes, ni chocs et qu'elle puissent être adaptées aux changements de votre corps.

  2. Si vous souhaitez être accompagnée dans votre pratique, rapprochez-vous de professionnels spécialisés dans l'activité physique adaptée (APA) ou dans l'activité physique prénatale.

  3. En autonomie, voici les recommandations de toutes les instances médicales internationales

       (Que pratiquer? Pendant combien de temps, à quelle intensité?)

      2h30 d'activité physique par semaine,comprenant:

  • 15 min quotidiennes de marche consécutive (au minimum)      

  • 2 séances de renforcement musculaire doux, pour garder sa tonicité

 

IMG_3260.JPG

Bonus

Pour compléter notre sensibilisation, voici un article complémentaire sur les bienfaits de l'activité pendant la grossesse.

A LIRE sans plus attendre et n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre interrogation.

https://www.irbms.com/activite-physique-pendant-la-grossesse-quelques-conseils-de-pratique/

Cécile COHADON

Enseignante en Activité physique Adaptée

Professeur de pilates périnatal